Ces pages vous sont présentées par nos partenaires

Nataly Jolibois

Artiste Peintre, Nataly transforme votre maison en peinture

Téléphone : +689 87755257

Email : natalyjolibois@tahiticreations.com

Artiste peintre, Nataly s’est spécialisée dans la mise en peinture des maisons et bâtiments. Elle travaille sur place et sur photo. Vous pouvez la contacter par téléphone, par mail, par messenger.

Pour contacter directement le créateur, merci de remplir tous les champs ci-dessous.

L’adresse email du créateur est déjà renseigné.

Note : Tous les champs sont obligatoires

Galerie de photos Nataly Jolibois

En savoir un peu plus sur Nataly Jolibois

CôTé FABRICATION

Artiste peintre jusqu’au bout des doigts, Nataly a fait de la peinture des maisons l’expression principale de son art. Sensible à l’architecture et peintre dans l’âme, ce chemin s’est présenté à elle avec évidence. Les amateurs de peintures impressionnistes apprécieront. Après les premiers repérages, il faut en moyenne 15 jours à Nataly pour réaliser le portrait de votre maison sur toile. Le tarif de votre toile est calculé selon ses dimensions sur la base de 0,41 €/cm2.

Une artiste avant tout

Les vies d’artiste ont cela d’intéressant qu’elles nous sortent de l’ordinaire. Celle de Nataly n’y déroge pas… La rencontre nous ballade de droite et de gauche sur le globe, dans des émotions diverses, dans des situations de vie comme on les penserait pour enrichir un bon scénario. Avant de nous lancer dans la rédaction de ces quelques lignes, une petite recherche internet nous plonge encore davantage dans son univers. La dame a déjà fait parler d’elle…

Le premier émoi

Difficile de résumer certains parcours tant les détails en font la richesse. Nous retiendrons ici les prémices de l’histoire et quelques étapes. Prenez une petite fille qui découvre qu’il est possible de faire entrer tout un paysage dans un tableau. Une petite fille qui aime renifler les odeurs de peinture à l’huile. Une enfance très intériorisée durant laquelle le dessin devient un refuge. Attendez presque 18 ans et découvrez la qui commence à tracer sa route, emmenée par son destin.

Le déroulé commence alors qu’elle n’a pas encore 18 ans, au cours d’un trajet qui la mène en train de sa Bretagne à Athènes où elle a décidé d’aller découvrir l’art Antique. Nataly s’apprête à intégrer les Beaux Arts de Rennes à la rentrée de septembre et profite des vacances pour vivre cette découverte. Son sac à dos rempli de toiles et de pinceaux sur le dos, elle s’installe à sa place dans le train qui la mène d’abord vers Paris. Assis face à elle, un homme remarque le contenu de son sac à dos et engage la conversation… Il lui montre des diapos moyen format de peintures de paysages. Elle est enthousiasmée. Une chose en entrainant une autre, il lui fait une proposition : celle de lui apprendre la peinture impressionniste et l’utilisation de la couleur. Il s’agit de Frédéric Goldstein, spécialiste de la peinture impressionniste et lui-même ancien élève d’Henri Henchy, un proche du peintre Monet.

Le train emmène le peintre à Paris où il doit récupérer une moto. Si cela se concrétise, il rentrera en Stockholm par la route et s’engage à lui envoyer par la poste son billet retour inutilisé pour qu’elle puisse y venir. Chacun reprend sa route.

L’élève de F. Goldstein

A la fin de l’été, alors que Nataly travaille dans un camp de voile en tant de monitrice, elle reçoit un appel de sa mère qui l’informe qu’une lettre de Suède est arrivée pour elle. A l’intérieur, le fameux billet de train.

Nataly quitte sa région natale et part s’installer chez le peintre à Stockholm. Elle commence un apprentissage particulier… « Pendant des mois, je n’ai peint que des briques de bois colorées ! Chaque jour, il arrivait avec des briques de couleurs différentes et nous devions reproduire ce que nous voyions et avec un maximum de détails, les ombres portées, les nuances, etc. C’est là que j’ai pris conscience des capacités de perception de l’oeil humain. Celui-ci est capable de distinguer 700 teintes différentes ! Tout est question d’attention. ». Le discours de son maitre est alors le suivant : « si tu n’es pas capable de discerner toutes les couleurs et leurs nuances à un mètre de distance, tu ne seras pas capable de peindre un paysage ». Tout le travail consistait à développer les capacités de perception de la rétine.

Le travail de peinture n’était par ailleurs effectué qu’au couteau. Instrument roi selon son maitre pour savoir tracer un trait droit. Nataly restera plus de 2 ans sous son aile avant de décider de tracer sa propre voie. Deux ans durant lesquels elle peint des briques et découvre la peinture impressionniste et l’art plus largement au grès de voyages et de visites de musées.

L’architecture rentre dans sa vie

Le voyage devient le cœur de l’évolution de son art. Après le froid de la Suède et la frustration des briques, Nataly part au soleil. C’est au Brésil qu’elle va alors passer quelques temps avec ses 20 ans sur les épaules. C’est aussi au Brésil qu’elle peint sa première toile dont le sujet principal est, une maison. Un choix instinctif qui la suivra tout au long de son parcours. « Peindre une maison, c’est entrer dans l’âme d’un pays et d’une personne car chaque architecture est le résultat d’une histoire individuelle et environnementale. » Une histoire personnelle qui se mêle à l’histoire d’un lieu, d’un pays…

Après le Brésil, elle décide d’aller à l’île Maurice. Elle y fait sa première exposition et la grande majorité des toiles exposées représentent des maisons.

C’est ensuite une multitude de voyages qui attend Nataly. Des voyages  qui sont rendus possible à force de motivations et de bonnes intentions. Israël, la Thaïlande, la Martinique…Et un tour du monde de deux ans au cours duquel elle mène un projet pédagogique en correspondance avec une école de Bretagne. Chaque escale est l’occasion de faire partager aux élèves de cette école une expérience de vie et une tranche d’histoire à travers une peinture. L’objectif est de créer des rapprochements entre les petits élèves de cette école de Bretagne et des enfants d’ailleurs. Elle a ainsi mis en relation près de 13 écoles du monde avec cette petite école de Bretagne.

La Polynésie : une lumière séductrice

C’est au cours de ce voyage qu’elle découvrira la Polynésie où elle restera de longues années, installée à Moorea. En Polynésie, Nataly s’attache à la lumière qu’elle trouve localement. Une lumière riche et dont la stabilité d’un jour à l’autre offre un formidable terrain de jeu aux artistes peintres locaux. Elle s’installe dans son art et dans son savoir faire. L’artiste se pose.

La technique impressionniste : 1 h par jour

A l’image des peintres impressionnistes, lorsqu’elle peint un lieu, Nataly revient tous les jours à la même heure pour avoir la même exposition et ne peint chaque fois qu’une heure de temps pour préserver la même lumière sur ses peintures. Avec l’avènement de la photo numérique la donne a quelque peu changé. Si Nataly étudie chaque lieu pour définir l’heure la plus propice à la réalisation de sa toile, elle peut maintenant travailler sur photo. Le cliché de référence est pris par ses soins. Elle a besoin de ressentir l’âme de la maison et de choisir l’angle et l’heure qu’elle va immortaliser.

Ses peintures sont saturées, les tonalités restent naturelles mais tranchées, elles semblent vouloir nous montrer tout ce que nous ne regardons pas. Les assemblages de couleurs et les lignes que nous offrent la nature et l’architecture sont mis en exergue sous ses coups de couteau, complétés maintenant par ceux effectués au pinceau.

Dotée d’un sens de l’observation aiguisé, libérée dans son art et dans son expression, elle explore et retranscrit avec détails ce que sa rétine voit.

Davantage qu’une peinture, ses réalisations permettent à tout un chacun de donner une note d’éternité à leur histoire.

Nataly Jolibois travaille à la commande

Mon envie du moment c'est

2018-08-01T01:55:37+00:00